Prime pour la renovation de toiture

Au début de cette année, la direction d’un commerce de gros dans la Région de Bruxelles-Capitale a décidé d’installer des panneaux solaires sur ses toits. MUTEC a été désignée pour effectuer une inspection de toit approfondie, avec pour mission d’offrir une solution à long terme, afin que la durée de vie du toit dépasse au minimum celle des panneaux solaires. Le client préférerait en effet éviter de devoir enlever les panneaux après une dizaine d’années pour rénover le toit.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Lors de l’inspection, il a été constaté que le revêtement de toit existant en PVC montrait des signes de fatigue. Surtout dans les zones de bordure et de coin, la fixation au pied du relevé était arrachée des murs en raison du rétrécissement de la membrane PVC.

Ici et là, il y avait également déjà de petites fissures dans la surface du toit. C’est un signe de détérioration des plastifiants, ce qui entraîne le rétrécissement de la membrane, alors mise sous pression.

C’était donc une bonne décision que de faire inspecter le toit. Si les panneaux solaires avaient été installés sur ce toit en l’état, cela aurait sans doute provoqué des dommages à la surface du toit lors de l’installation, avec des infiltrations d’eau pour conséquence.

Pour faire des économies, MUTEC a proposé une solution permettant de garder la structure de toit existante. Notamment grâce aux généreux subsides de la Région de Bruxelles-Capitale, une isolation importante, de pas moins de 10 cm, a été posée.

Une membrane blanche en TPO a été apposée comme couche supérieure. Cette couche supérieure de TPO blanc garantit une réflexion qui augmente le rendement des panneaux solaires. Le TPO ne contient pas de plastifiants, ce qui allonge considérablement la durée de vie de cette membrane. Partout dans le monde, il existe déjà des toits qui peuvent durer 40 ans.

Notre fabricant accorde des garanties de 20 ans sur les toits MUTEC. Vous disposez donc d’une durée de vie confortable, avec un toit MUTEC.

Le toit a été inspecté par MUTEC en avril et, fin juin, les 3 000 m² de panneaux solaires étaient raccordés. Encore un toit qui contribue à un meilleur environnement. Car les toits blancs réfléchissent le soleil et réchauffent donc moins l’environnement proche.

Saviez-vous que la température de surface des toits avec un revêtement noir peut atteindre entre 80° et 90° en été, alors que la température de surface sur des toits blancs ne dépasse pas 50° à 60° dans les mêmes conditions ? De plus, les toits en TPO donnent droit à un certificat d’eau de pluie plus claire.